Le mag éco

Le budget de l’aménagement du quai Joannes Couvert, base de la future usine d’éoliennes en mer de Siemens Gamesa Renewable Energy, est désormais bouclé : à l’occasion du dernier conseil de surveillance du Port du Havre, l’Etat a annoncé consacrer 20 millions € supplémentaires, portant ainsi son investissement à 48 millions €.

 

Les autres cofinanceurs ont également participé à l’effort soit 7 millions € supplémentaires de la Région Normandie (16 millions € au total) et 6,4 millions € par la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole (12,4 millions € au total), auxquels s’ajoutent 2 millions € d’autofinancement par HAROPA – Port du Havre (en complément des 43,1 millions € d’investissement déjà prévus).

 

Signature de la convention d’occupation en juillet

HAROPA-Port du Havre et l’industriel Siemens Gamesa Renewable Energy prévoient de signer le contrat d’occupation des terrains du quai Joannes Couvert dans le courant du mois de juillet.

Le calendrier prévisionnel envisage le lancement de la construction de l’usine en 2020, pour une mise en service en 2022. L’industriel fabriquera les pales et assemblera les nacelles des éoliennes, soit 750 emplois prévus. L’usine havraise a vocation à équiper au moins cinq des sept parcs français attribués à ce jour et vise les marchés à l’export.

 

Le conseil de surveillance a approuvé également le programme pour la réalisation de la chatière reliant les terminaux conteneurs de Port 2000 à la Seine.

 

 

Photo : Vue aérienne du quai Joannes Couvert, qui accueillera la base industrielle de Siemens Gamesa © Vincent Rustuel