Le mag éco

Plus de 100 participants, dont Le Havre Développement, et 300 rendez-vous d’affaires programmés : beau succès pour la journée "Travaux Portuaires et Appui aux EMR" organisée le 16 janvier par la filière Normandie Maritime. Cette association a pour mission la promotion, le développement et la coordination de la filière régionale de l’économie maritime et fluviale. Elle représente 32 110 emplois en Normandie, soit 2,5% de l’emploi total, une proportion quasi doublée par rapport au reste de la France.

 

La matinée s’est déroulée sous forme de table ronde autour des grands investissements portuaires, en présence des représentants des ports du Havre, de Rouen et de Ports de Normandie (Caen - Ouistreham et Cherbourg).

500 millions € pour le développement du port du Havre

Le port du Havre a programmé en effet 500 millions € d’investissements de développement auxquels s’ajoutent 110 millions € pour l’entretien et la modernisation du patrimoine. Parmi les opérations justifiant ces investissements : le parachèvement de Port 2000 avec les 2 derniers postes à quai, ainsi que la réalisation de la chatière le reliant à la Seine, l’agrandissement du terminal roulier, l’amélioration des connexions routières…

Le port de Rouen, membre également d’HAROPA*, prévoit pour sa part 115 millions € d’investissement de développement et un montant presque identique dans l’entretien du patrimoine. Ports de Normandie, qui regroupe notamment les ports de Cherbourg, Dieppe et Caen Ouistreham, investit 130 millions € pour le développement des énergies marines renouvelables.

 

Laurent Farvacque, coordinateur socio-culturel pour Eoliennes en Mer Dieppe – Le Tréport, a pour sa part rappelé les grandes étapes du projet de parc éolien et ses impacts en terme de compétences : travaux d’installation du parc, construction des usines Siemens-Gamesa sur le quai Joannes Couvert, aménagement des bases travaux et de maintenance.

Les 1ers chantiers devraient débuter en 2019 selon les autorisations administratives, pour une exploitation du parc à partir de 2021.

Une intervention complétée par celle de Bertrand de la Guerrande d’Humann & Taconet, qui a présenté ses services liés aux opérations en mer (déchargement des échantillons de carottage, stockage et expédition) et aux navires (soudures, avitaillement, soutage, changement d’équipage)…

 

L’après-midi était consacré aux rendez-vous d’affaires. Michaël Hidrio, Business developer Industrie du Havre Développement a rencontré pour sa part des entreprises dans les domaines de la réparation navale, la certification, les services à l’industrie et la logistique froid, afin d’échanger sur leurs opportunités de développement sur la région havraise.

 

 

* Groupement d’Intérêt Economique (GIE) des ports du Havre, de Rouen et de Paris