Le mag éco

La vue sur la ville illuminée par le soleil levant a contribué à faire de cette rencontre un moment agréable. Les échanges qui y ont eu lieu en ont fait un moment constructif : Luc Lemonnier, Maire du Havre et Président de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, a reçu une cinquantaine de membres du Club Logistique du Havre, le 18 janvier au 18e étage de l’hôtel de ville du Havre.

Ce réseau, développé et animé par Le Havre Développement, rassemble logisticiens, industriels, et services liés (agences d’emploi, structures de formations, institutionnels) de la place havraise.

 

« Sans des équipements logistiques importants, performants et un hinterland puissant, un port n’a aucun avenir ». Accompagné de Jean-Baptiste Gastinne, Vice-Président de la Région Normandie en charge des transports et des ports, il a assuré son soutien à cette filière qui représente 17 000 emplois et 600 entreprises sur le bassin havrais.

Luc Lemonnier a notamment évoqué la récente fusion des intercommunalités du Havre, de Saint-Romain-de-Colbosc et de Criquetot-l’Esneval au sein de la communauté urbaine Le Havre Seine Métropole, qui unifie la Zone Industrielle Portuaire du Havre sur une seule intercommunalité. « Cela va changer notre lecture sur les mobilités ». Et impacter la fiscalité des entreprises, puisque la part intercommunale de la taxe foncière bâti et non bâti devient nulle pour l’ensemble de la zone.

 

Un levier de compétitivité pour les industriels et les distributeurs

« Plus que jamais, faisons ensemble de la place havraise le port d’entrée et de sortie incontournable de l’Ouest de Europe ». Le Club Logistique du Havre, par la voix de son président Erwan Kerourédan, montre son ambition, alors que HAROPA* a traité 3 millions d’EVP pour la 2e année consécutive. « Cela passe par une qualité de services irréprochable en amont et en aval de nos entrepôts, l’optimisation des flux de transport ».

Erwan Kerourédan note avec plaisir la validation du projet de chatière reliant Port 2000 à la Seine, tout en indiquant que les logisticiens havrais resteront attentifs aux évolutions des surfaces immobilières disponibles avec notamment le déficit de foncier en pleine propriété.

 

Facteur-clef de succès, le Club logistique du Havre travaille avec les institutionnels autour du recrutement et de la formation, afin de sensibiliser les jeunes à leurs métiers… dont certains n’existent pas encore. « Le métier de logisticien est devenu un vrai levier de compétitivité pour l’ensemble des industriels et des distributeurs français. Il évolue constamment et se tourne de plus en plus vers le nouvelles technologies ».

 

 

 * Groupement d’intérêt économique (GIE) des ports du Havre, de Rouen et de Paris