Le mag éco

Pendant que le chantier du nouveau site logistique de Chronopost touche à sa fin, dans la partie sud de la zone, la 2e phase de l’aménagement du Parc d’activités du Mesnil commence au nord.

Les fouilles archéologiques viennent tout juste de débuter et ont déjà permis de découvrir quelques vestiges gaulois. Selon les résultats, les travaux d’aménagement pourraient débuter en 2020 pour une mise à disposition des parcelles à la fin de l’année.

 

La commercialisation de la 1re phase – soit 13 ha disponibles immédiatement - suit son cours avec de nombreuses marques d’intérêt, justifiant ainsi la poursuite du développement de la zone par la SHEMA, concessionnaire de la zone.

Parmi les entreprises déjà installées, on compte IMS Sécurité, les ambulances havraises, les locaux d’activités Activa, prochainement Chronopost et l’agence régionale d’électricité industrielle d’Ineo (filiale d’Engie).

 

Un foncier destiné à des activités à 10 minutes du Havre

Situé sur les communes de Montivilliers, d’Epouville et de Saint-Martin-du-Manoir, le parc d’activités du Mesnil propose ainsi des parcelles allant de 1 400 m² à 8 ha à moins de 50 € / m².

Les terrains sont entièrement exploitables, avec la possibilité de construire en bord de propriété et sans traitement des eaux à la parcelle.

 

La zone est située à 10 minutes du centre du Havre via une 2x2 voie connectée au réseau autoroutier. Le parc est ouvert à tout type d’activités hormis les commerces grand public et la grande logistique (entrepôt d’une surface supérieure à 1 ha).

A noter que l’extrême sud de la zone, sur la commune de Saint-Martin-du-Manoir, est classé en zonage AFR, ouvrant droit à des aides à l’implantation et des exonérations fiscales.

 

 

Photo : chantier du futur site Chronopost sur le parc d’activités du Mesnil © Le Havre Développement